Boviseal suspension intramammaire pour bovins (vaches taries) fiche

Fiche pour le Boviseal suspension intramammaire pour bovins (vaches taries) de Cross vetpharm group 

Animaux avec protection du Boviseal suspension intramammaire pour bovins (vaches taries) ?

C’est avec vache, que le Boviseal suspension intramammaire pour bovins (vaches taries) apporte une protection.

Quelles injections pour ce médicament de Cross vetpharm group ?

Vous pourrez l’administrer par intramammaire, .

Mise en garde sur l’utilisation

Référez-vous à votre vétérinaire obligatoirement.

Dénomination du médicament vétérinaire

BOVISEAL SUSPENSION INTRAMAMMAIRE POUR BOVINS (VACHES TARIES)

Composition qualitative et quantitative

Une seringue intramammaire de 4 g contient : Substance(s) active(s) : Sous-nitrate de bismuth lourd ……….. 2,6 g Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

Forme pharmaceutique

Suspension intramammaire. Suspension de couleur blanc grisâtre, lisse, huileuse.

Espèces cibles

Bovins (vaches laitières à la fin de la période de lactation).

Indications d’utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les vaches laitières à la fin de la période de lactation : – Prévention de nouvelles infections intramammaires pendant toute la période de tarissement. L’utilisation du médicament entraîne une diminution de l’incidence de mammite subclinique chez les vaches lors du vêlage et de mammite clinique pendant la période de tarissement et la lactation ultérieure (pendant au moins 60 jours après le vêlage). Il est recommandé d’utiliser le médicament vétérinaire dans le cadre d’un plan de gestion des vaches en tarissement et du contrôle de la mammite.

Contre-indications

Ne pas utiliser chez la vache en lactation. Ne pas utiliser dans les cas connus d’hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients. Ne pas utiliser chez les vaches soupçonnées d’être atteinte d’une mammite ou présentant une mammite au tarissement. Voir rubrique « Précautions particulières d’emploi ».

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

C’est une bonne pratique de surveiller régulièrement les vaches taries pour tout signe de mammite clinique. Si une mammite clinique se développe dans un quartier obturé, le quartier affecté devra être trait manuellement avant d’instaurer un traitement antibactérien approprié. Chez les vaches considérées comme étant exemptes de mammites subcliniques, le médicament vétérinaire sera utilisé au tarissement conformément aux critères ci-dessous. Les autres animaux seront traités conformément à un plan de contrôle des mammites approuvé ou aux conseils spécifiques du vétérinaire. En pratique, les critères de sélection peuvent être basés sur les antécédents de mammites et de numérations cellulaires de chaque vache ou sur des tests établis pour la détection des mammites subcliniques, ou sur des prélèvements d’échantillons bactériologiques. Avant d’instaurer le traitement, il est particulièrement important d’obtenir la numération cellulaire individuelle de toute vache ayant des antécédents de mammite clinique au cours de la lactation antérieure. A titre de guide, les vaches ayant une numération cellulaire moyenne inférieure à 200 000 cellules/ml avant le tarissement peuvent recevoir le médicament vétérinaire. Une légère augmentation (numération cellulaire allant jusqu’à 250 000 cellules/ml) au cours des 4 dernières semaines avant le tarissement est normale et il ne faut pas en tenir compte. En cas de doute, demander conseil au vétérinaire. Chez les vaches qui peuvent avoir une mammite subclinique, ce médicament peut être utilisé après l’administration d’un traitement antibiotique de tarissement approprié au quartier affecté. Pour réduire le risque de contamination, ne pas immerger la seringue dans l’eau. A usage unique.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Se laver les mains après chaque usage.

Autres précautions

Aucune.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Aucun connu.

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Gravidité : Le médicament vétérinaire peut être utilisé au cours de la gestation. Lors du vêlage, le bouchon peut être retiré du trayon manuellement ou ingéré par le veau. L’ingestion du médicament vétérinaire par le veau est sans danger et n’entraîne pas d’effets indésirables. Lactation : Le médicament vétérinaire ne doit pas être administré pendant la lactation. S’il est administré accidentellement à une vache en lactation, le bouchon sera retiré manuellement. Aucune précaution particulière n’est nécessaire.

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune connue.

Posologie et voie d’administration

Usage intramammaire. Injecter le contenu d’une seringue intramammaire de médicament vétérinaire dans chaque quartier du pis immédiatement après la dernière traite (au tarissement). Ne pas masser le trayon ni le pis après l’injection du produit. Veiller à ne pas introduire d’agents pathogènes dans le trayon afin de réduire le risque de mammite post-injection. Il est important de bien nettoyer et désinfecter le trayon avec de l’alcool à 90° ou des serviettes imprégnées d’alcool étant donné que le produit ne possède pas d’activité antimicrobienne. Laisser le trayon sécher avant l’injection. Injecter le produit de manière aseptique et prendre soin d’éviter toute contamination de l’embout de la seringue. Après l’injection, il est recommandé d’utiliser un produit de trempage ou un spray pour le trayon.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire

Une dose deux fois supérieure à celle recommandée a été administrée à des vaches sans causer d’effets indésirables.

Temps d’attente

Viande et abats : zéro jour. Lait : zéro heure.

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : différents produits pour trayons et pis. Code ATC-vet : QG52X.

Propriétés pharmacodynamiques

L’administration du médicament vétérinaire dans chaque quartier de pis produit un bouchon dans le trayon qui entraîne la formation immédiate d’une barrière physique de longue durée contre la pénétration des bactéries et d’autres organismes responsables de mammites. Tout en empêchant le développement de nouvelles infections intramammaires pendant la période du tarissement, le médicament vétérinaire diminue également l’incidence de mammite clinique au cours de la lactation suivante.

Caractéristiques pharmacocinétiques

Le sous-nitrate de bismuth n’est pas absorbé par la glande mammaire mais y réside en tant que bouchon dans le trayon jusqu’à ce qu’il soit physiquement retiré (démontré chez les vaches ayant une durée de tarissement allant jusqu’à 100 jours).

Liste des excipients

Paraffine liquide Di /tri-stéarate d’aluminium Silice colloïdale anhydre

Incompatibilités

Sans objet.

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.

Précautions particulières de conservation

Ce médicament vétérinaire ne nécessite pas de précautions particulières de conservation.

Nature et composition du conditionnement primaire

Seringue intramammaire polyéthylène basse densité avec un embout lisse, conique, fermé hermétiquement.

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

CROSS VETPHARM GROUP BROOMHILL ROAD DUBLIN 24 TALLAGHT IRLANDE

Numéro(s) d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/2251356 0/2014 Boîte de 24 seringues intramammaires de 4 g Boîte de 60 seringues intramammaires de 4 g Boîte de 120 seringues intramammaires de 4 g Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Date de première autorisation/renouvellement de l’autorisation

18/11/2014

Date de mise à jour du texte

18/11/2014 Boviseal suspension intramammaire pour bovins (vaches taries) , quelle composition

Points pharmaceutiques sur Boviseal suspension intramammaire pour bovins (vaches taries)

Cross vetpharm group l’a mis sous la forme de Suspension intramammaire, pour une d’autorisation de mise sur le marché du 18/11/2014
Faits sur la France seulement.

Vous aimerez aussi...