Cefshot 250 mg suspension intramammaire pour vaches au tarissement fiche

Quelle composition pour le Cefshot 250 mg suspension intramammaire pour vaches au tarissement de Zoetis france Cefshot 250 mg suspension intramammaire pour vaches au tarissement : fiche technique


Dénomination du médicament vétérinaire

CEFSHOT 250 MG SUSPENSION INTRAMAMMAIRE POUR VACHES AU TARISSEMENT

Composition qualitative et quantitative

  Une   seringue intramammaire de 3 g contient :     Substance(s)   active(s) :  Céfalonium   ……………………………………………(sous   forme de dihydrate )0,250 g Pour une liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

Forme pharmaceutique

Suspension intramammaire.Suspension de couleur blanchâtre à brunâtre.

Espèces cibles

Bovins (vaches au tarissement).

Indications d’utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les vaches au tarissement : Traitement des mammites subcliniques et prévention des nouvelles infections de la mamelle, au tarissement, causées par Staphylococcus aureus, Streptococcus agalactiae, Streptococcus dysgalactiae, Streptococcus uberis, Trueperella pyogenes, Escherichia coli and Klebsiella spp.


Contre-indications

Ne pas utiliser chez les animaux présentant une hypersensibilité connue aux céphalosporines, à d’autres substances de la classe des bêta-lactamines ou aux excipients.

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

L’utilisation du produit doit être basée sur des tests de sensibilité des bactéries isolées de l’animal. Si cela n’est pas possible, le traitement doit être fondé sur des informations épidémiologiques locales (la région, l’élevage) concernant la sensibilité des bactéries cibles.L’utilisation du produit en dehors des recommandations du RCP peut augmenter la prévalence des bactéries résistantes au céfalonium et peut diminuer l’efficacité du traitement avec d’autres bêta -lactamines. L’efficacité du produit n’a été établie que pour les germes mentionnés à la rubrique « Indications d’utilisation, spécifiant les espèces cibles ». En conséquence, la survenue après le tarissement d’une mammite aigue grave (pouvant être mortelle) due à d’autres germes, en particulier Pseudomonas aeruginosa, reste possible. Pour diminuer ce risque, les règles d’asepsie lors de l’administration du produit doivent être scrupuleusement respectées ; le maintien des vaches dans un environnement hygiénique éloigné de l’ambiance de traite et une surveillance dans les jours suivant le tarissement doivent également être assurés. 


Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Se laver les mains après utilisation du produit.Les pénicillines et les céphalosporines peuvent provoquer une hypersensibilité (allergie) suite à  leur injection, inhalation, ingestion, ou au contact avec la peau. L’hypersensibilité aux céphalosporines et aux pénicillines peut être croisée. Les réactions allergiques à ces substances peuvent être graves.Ne pas manipuler ce produit en cas d’allergie ou s’il vous a été conseillé de ne pas entrer en contact avec ce type de molécule.Manipuler ce produit avec précautions pour éviter les expositions et suivre les précautions recommandées. Si après exposition, des symptômes comme des rougeurs cutanées se présentent, consulter un médecin et lui montrer cet avertissement. Un œdème de la face, des lèvres ou des yeux ou des difficultés respiratoires sont des symptômes plus sérieux qui requièrent une consultation médicale immédiate.

Autres précautions

Aucune.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Dans de très rares cas, des réactions allergiques immédiates ont été décrites chez certains animaux (agitation, tremblement, œdème de la mamelle, des paupières et des lèvres) pouvant entraîner la mort des animaux. La fréquence des effets indésirables est définie en utilisant la convention suivante :-très fréquent  (effets indésirables chez plus d’1 animal sur 10 au cours d’un traitement)-fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 100)-peu fréquent (entre 1 et 10 animaux sur 1 000)-rare (entre 1 et 10 animaux sur 10 000)-très rare (moins d’un animal sur 10 000, y compris les cas isolés).

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Ne pas utiliser pendant la lactation.

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Les céphalosporines ne doivent pas être administrées simultanément avec des antibiotiques bactériostatiques. L’utilisation concomitante de céphalosporines et de médicaments néphrotoxiques peut augmenter la toxicité rénale.

Posologie et voie d’administration

Voie intramammaire. Administrer le contenu d’une seringue (250 mg de céfalonium), dans le canal du trayon de chaque quartier, immédiatement après la dernière traite. Après la dernière traite, nettoyer et désinfecter l’orifice des trayons avec les lingettes fournies. Enlever le capuchon en tenant fermement la seringue avec une main, avec le pouce appuyer le long du bouchon jusqu’à ce que le capuchon se détache.  Prendre soin de ne pas contaminer l’embout. Ne pas plier l’embout. Insérer l’embout dans le canal du trayon et appliquer une pression constante sur le piston de la seringue jusqu’à ce que toute la dose ait été délivrée. Maintenir l’extrémité du trayon avec une main et masser doucement vers le haut avec l’autre main afin de faciliter la diffusion de l’antibiotique dans le quartier. Il est recommandé de procéder ensuite à  un dernier trempage des trayons avec une solution désinfectante appropriée.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire

Sans objet.

Temps d’attente

Viande et abats: 21 jours Lait : – 96 heures après le vêlage si la période de tarissement est supérieure à 54 jours, – 58 jours après le traitement si la période de tarissement est inférieure ou égale à 54 jours.

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : Autres antibactériens de la famille des bêta-lactamines pour usage intra-mammaire, céphalosporines de 1ère génération. Groupe ATC-vet : QJ51DB90.

Propriétés pharmacodynamiques

Le céfalonium, est une céphalosporine de première génération, qui agit par inhibition de la synthèse de la paroi cellulaire bactérienne (action bactéricide).Trois mécanismes de résistance aux céphalosporines sont connus : perméabilité réduite de la paroi cellulaire, inactivation enzymatique et absence de sites spécifiques de liaison à la pénicilline. Chez les bactéries Gram positif, en particulier les staphylocoques, le principal mécanisme de résistance est l’altération des protéines de liaison à la pénicilline. Chez les bactéries Gram négatif, la résistance peut passer par la production de β-lactamases à spectre large ou élargi.Le céfalonium est actif contre : Staphylococcus aureus, Streptococcus agalactiae, Streptococcus dysgalactiae, Streptococcus uberis, Trueperella pyogenes, Escherichia coli and Klebsiella spp.

Caractéristiques pharmacocinétiques

Le céfalonium est largement mais lentement absorbé dans la mamelle et principalement excrété dans l’urine. Entre 7% et 13% de la substance active est éliminée dans l’urine chacun des 3 premiers jours post administration alors que, sur la même période, l’excrétion dans les fèces est < 1 %. La concentration sanguine moyenne reste relativement constante pendant environ 10 jours après l’administration, ce qui est cohérent avec une administration lente et prolongée du céfalonium dans la mamelle.La persistance du céfalonium dans la mamelle tarie a été examinée sur une période de 10 semaines après administration.

Liste des excipients

Distéarate d’aluminium Paraffine liquide

Incompatibilités

Aucune connue.

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans.

Précautions particulières de conservation

Ne pas congeler.

Nature et composition du conditionnement primaire

Seringue intramammaire polyéthylène Bouchon polyéthylène

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

ZOETIS FRANCE 23-25 AVENUE DU DOCTEUR LANNELONGUE 75014 PARIS FRANCE

Numéro(s) d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/8583948 1/2015 Boîte de 24 seringues intramammaires de 3 g Seau de 120 seringues intramammaires de 3 g Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Date de première autorisation/renouvellement de l’autorisation

16/07/2015

Date de mise à jour du texte

16/07/2015

Quels animaux sont protégés par le Cefshot 250 mg suspension intramammaire pour vaches au tarissement ?

C’est avec vache, que le Cefshot 250 mg suspension intramammaire pour vaches au tarissement apporte une protection.

Voies d’injection du nomdumericament

Les voies pour injecter sous forme de Suspension intramammaire sont : intramammaire, .

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

Faites-vous conseiller par votre vétérinaire.

Caractéristiques techniques du Cefshot 250 mg suspension intramammaire pour vaches au tarissement

Suspension intramammaire est la forme de monmedicament et dont la date d’autorisation est le 16/07/2015
Données valables pour la France uniquement.

Vous aimerez aussi...