Comforion vet 100 mg/ml solution injectable pour equins bovins et porcins, quelle composition ?

Fiche pour le Comforion vet 100 mg/ml solution injectable pour equins bovins et porcins de Orion corporation 

Espèces animales en protection par le Comforion vet 100 mg/ml solution injectable pour equins bovins et porcins ?

Les espèces incluses sont bovins, equins, porcins, .

Voies d’injection du nomdumericament

Les voies pour injecter sous forme de Solution injectable sont : intramusculaire, intraveineuse, .

Comment ne pas oublier certaines précautions d’emploi

Faites-vous conseiller par votre vétérinaire.

Tout savoir sur Comforion vet 100 mg/ml solution injectable pour equins bovins et porcins

La forme commune est : Solution injectable.

Date d’autorisation sur le marché

La date est le 31/03/2005. Comforion vet 100 mg/ml solution injectable pour equins bovins et porcins , quelle composition

Dénomination du médicament vétérinaire

COMFORION VET 100 MG/ML SOLUTION INJECTABLE POUR EQUINS BOVINS ET PORCINS

Composition qualitative et quantitative

Un ml contient : Substance(s) active(s) : Kétoprofène …………….. 100 mg Excipient(s) : Alcool benzylique ………….. 10 mg Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

Forme pharmaceutique

Solution injectable. Solution limpide, incolore ou jaunâtre.

Espèces cibles

Equins, bovins et porcins.

Indications d’utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les équins : – Traitement anti-inflammatoire et analgésique des affections musculo-squelettiques. – Réduction de la douleur abdominale associée aux coliques. Chez les bovins : – Traitement anti-inflammatoire et analgésique des affections mammaires. – Réduction de la fièvre dans les affections respiratoires en complément d’une antibiothérapie spécifique. Chez les porcins : – Traitement antipyrétique lors d’affections respiratoires – Traitement antipyrétique en cas de syndrome MMA (mammite-métrite-agalactie) en association avec une antibiothérapie.

Contre-indications

La spécialité est contre-indiquée chez les animaux présentant : – une hypersensibilité au kétoprofène ou à un des excipients du produit, – une insuffisance sévère hépatique, rénale ou cardiaque, – des ulcères digestifs, – des saignements abondants ou la présence d’une dyscrasie sanguine.

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

Eviter l’injection intra-artérielle. Ne dépasser ni la dose recommandée, ni la durée du traitement.

A utiliser avec précaution en cas de déshydratation ou d’hypotension.

En cas de coliques, ne renouveler l’administration qu’après un nouvel examen clinique complet.

L’emploi du kétoprofène n’est pas recommandé chez les poulains de moins de 15 jours. Chez des animaux de moins de 6 semaines ou âgés, son utilisation peut présenter des risques supplémentaires. Si une telle utilisation ne peut être évitée, il est préférable d’appliquer une posologie réduite et un suivi clinique attentif. Se référer à la rubrique « Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte » pour utiliser le produit chez les juments ou les truies en gestation.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Eviter les projections sur la peau et dans les yeux. Se laver les mains après utilisation.

En cas de contact accidentel avec la peau ou les yeux, rincer abondamment à l’eau claire.

En cas d’auto-injection accidentelle, demander l’avis d’un médecin.

Autres précautions

Aucune.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Des injections intramusculaires répétées peuvent provoquer une irritation légère et transitoire.

En raison du mécanisme d’action du kétoprofène (inhibition de la synthèse des prostaglandines), des irritations ou ulcérations gastriques et intestinales peuvent survenir, ainsi qu’une intolérance rénale.

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Les études de tolérance menées chez les animaux de laboratoire en gestation (rat, lapin) ainsi que chez la vache en gestation n’ont pas mis en évidence d’effets indésirables.

La tolérance de la spécialité n’ayant pas été établie chez les juments et les truies en gestation, l’utilisation de la spécialité devra donc faire l’objet d’une évaluation du rapport bénéfice-risque par le vétérinaire.

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Il est déconseillé d’administrer un autre anti-inflammatoire non stéroïdien de façon concomitante ou dans les 24 heures suivant l’administration du produit.

La compétition au niveau des sites de liaison des protéines plasmatiques peut être à l’origine d’une intoxication.

L’administration concomitante du médicament avec des diurétiques, des anticoagulants ou des médicaments néphrotoxiques devra être évitée.

Posologie et voie d’administration

Equins: 2,2 mg de kétoprofène par kg de poids vif et par jour par voie intraveineuse, soit 11 ml de solution pour 500 kg de poids vif par jour, pendant 1 à 3 jours.

En cas de coliques, se référer à la rubrique « Précautions particulières d’emploi ». Bovins : 3 mg de kétoprofène par kg de poids vif et par jour par voie intraveineuse ou intramusculaire profonde, soit 3 ml de solution pour 100 kg de poids vif par jour pendant 1 à 3 jours. Porcins : 3 mg de kétoprofène par kg de poids vif et par jour par voie intramusculaire profonde, soit 3 ml de solution pour 100 kg de poids vif par jour pendant 1 à 3 jours.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire

Cf. rubrique « Effets indésirables (fréquence et gravité) ».

Le traitement de ces signes est symptomatique.

Temps d’attente

Viande et abats : – Bovins : 4 jours. – Equins : 4 jours. – Porcins : 4 jours.

Lait : – Bovins : zéro jour.

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : anti-inflammatoire non stéroïdien. Code ATC-vet : QM01AE03.

Propriétés pharmacodynamiques

Le kétoprofène est un anti-inflammatoire non stéroïdien appartenant au groupe de l’acide 2-arylpropionique.

Outre son effet anti-inflammatoire, il a des effets antipyrétique et analgésique. Son mécanisme d’action pharmacologique repose sur l’inhibition de la cyclo-oxygénase et de la lipoxygénase.

Le kétoprofène prévient également la formation de la bradykinine et stabilise les membranes cellulaires des lysosomes, inhibant ainsi la libération des enzymes lysosomales responsables de la destruction tissulaire.

Caractéristiques pharmacocinétiques

Le kétoprofène est rapidement absorbé après injection intramusculaire. Sa concentration plasmatique maximale mesurée 30 minutes après injection unique est de 16,3 mg/l chez les porcins et de 9,7 mg/l chez les bovins. Son taux de liaison aux protéines plasmatiques est d’environ 95 % et sa biodisponibilité après administration intramusculaire est comprise entre 80 et 100 %. Sa demi-vie plasmatique est d’environ 1 heure chez les équins, environ 2,5 heures chez les bovins et varie de 2 à 3 heures chez les porcins.

Le passage du kétoprofène dans le lait est très limité. 90 % de la dose administrée sont éliminés dans l’urine, essentiellement sous forme de métabolites.

Il existe un retard d’élimination à partir du liquide synovial.

Liste des excipients

Arginine Alcool benzylique Acide citrique monohydraté (E 330) Eau pour préparations injectables

Incompatibilités

En l’absence d’études d’incompatibilité, ce produit vétérinaire ne doit être mélangé avec aucun autre produit vétérinaire.

Durée de conservation

Durée de conservation du médicament vétérinaire tel que conditionné pour la vente : 3 ans. Durée de conservation après première ouverture du conditionnement primaire : 10 jours.

Précautions particulières de conservation

à€ conserver à une température ne dépassant pas 30°C. Ne pas congeler. Conserver dans l’emballage d’origine afin de protéger de la lumière.

Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre de type I Bouchon chlorobutyle Bouchon bromobutyle Capsule aluminium

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

ORION CORPORATION ORIONINTIE 1 02200 ESPOO FINLANDE

Numéro(s) d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/5576493 1/2005 Boîte de 1 flacon de 100 ml Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Date de première autorisation/renouvellement de l’autorisation

31/03/2005 – 12/10/2007

Date de mise à jour du texte

25/05/2012
Données valables pour la France uniquement.

Vous aimerez aussi...