Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats détails techniques

Fiche pour le Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats de Idt biologika 

Points pharmaceutiques sur Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats

La forme commune est : Solution pour spot-on, pour une d’autorisation de mise sur le marché du 20/12/2010 Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats , quelle composition

Dénomination du médicament vétérinaire

FIPROCAT 50 MG SOLUTION SPOT-ON POUR CHATS

Composition qualitative et quantitative

Fipronil …………….. 50,00 mg Butylhydroxyanisole (E 320) ……. 0,10 mg Butylhydroxytoluène (E 321) ……. 0,05 mg Excipient QSP 1 pipette de 0,5 ml Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

Forme pharmaceutique

Solution pour spot-on. Solution limpide, incolore à jaunâtre.

Espèces cibles

Chats.

Indications d’utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les chats : – Traitement des infestations par les puces (Ctenocephalides spp.). L’efficacité insecticide prévient de toute nouvelle infestation par les puces pendant 4 semaines. Le médicament peut être intégré dans un programme de traitement de la Dermatite par Allergie aux Piqûres de Puces (DAPP), lorsque ce diagnostic a été posé par un vétérinaire. Bien qu’une efficacité acaricide immédiate n’a pas été démontrée pour ce produit, une activité acaricide persistante jusqu’à une semaine a été démontrée contre les tiques Ixodes ricinus. Si des tiques Ixodes ricinus sont déjà présentes lors de l’application du médicament, toutes les tiques peuvent ne pas être tuées dans les premières 48 heures mais elles peuvent l’être en une semaine.

Contre-indications

En l’absence de données disponibles, ne pas traiter les chatons âgés de moins de 8 semaines et/ou d’un poids inférieur à 1 kg. Ne pas utiliser chez les animaux malades (maladie systémique, fièvre, etc.) ou convalescents. Ne pas utiliser chez les lapins car des effets indésirables parfois létaux pourraient survenir. Ne pas utiliser chez les animaux présentant une hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients.

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Le médicament vétérinaire ne permet pas de prévenir les infestations de l’animal par les tiques. Pour lutter au mieux contre les puces lorsqu’il y a plusieurs animaux au sein d’un même foyer, tous les chiens et chats doivent être traités avec un insecticide autorisé. Les puces des animaux infestent souvent le panier de l’animal, son lieu de couchage et ses zones de repos comme les tapis, canapés, etc.

En cas d’infestation massive et dès le début des mesures de lutte antiparasitaire, ces endroits doivent être traités avec un insecticide approprié et aspirés régulièrement. L’influence des bains ou shampoings sur l’efficacité de ce médicament vétérinaire n’a pas été évaluée chez le chat. Cependant, les études menées chez le chien montrent qu’un shampoing médicamenteux, suivi d’un séchage complet de l’animal, 1 à 2 heures avant l’application du traitement et le bain hebdomadaire de l’animal pendant 6 semaines n’affectent pas l’efficacité de ce médicament vétérinaire contre les puces chez le chien.

Eviter tout bain ou immersion dans l’eau pendant les deux jours suivant l’application du produit.

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

Il est important de s’assurer que le produit est appliqué sur une zone où l’animal ne peut pas se lécher. Veiller à ce que les animaux qui viennent d’être traités ne se lèchent pas entre eux.

Eviter tout contact avec les yeux de l’animal.

En cas de contact accidentel du médicament vétérinaire avec les yeux, laver immédiatement et abondamment à l’eau. Ne pas appliquer le médicament vétérinaire sur des plaies ou des lésions cutanées. Il est possible que quelques tiques restent accrochées.

Le risque de transmission de maladies infectieuses ne peut donc pas être totalement exclu si les conditions sont défavorables. Des études spécifiques sur l’innocuité du produit après administration ou en cas de surdosage n’ont pas été menées car le profil d’innocuité de la substance active et des excipients est connu.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Ce médicament vétérinaire peut provoquer une irritation des muqueuses et des yeux.

En conséquence, tout contact du produit avec la gueule et les yeux doit être évité.

En cas de contact accidentel du médicament vétérinaire avec les yeux, laver immédiatement et abondamment à l’eau. Si l’irritation oculaire persiste, demandez immédiatement conseil à un médecin et montrez-lui la notice ou l’étiquetage.

Eviter tout contact avec la peau.

En cas de contact accidentel du produit avec la peau, laver à l’eau et au savon. Bien se laver les mains après usage. Ne pas manger, boire ou fumer pendant l’application du produit. Les animaux ou les personnes traitant les animaux doivent éviter tout contact avec le médicament vétérinaire s’ils présentent une hypersensibilité connue au fipronil ou à l’un de ses composants (voir rubrique « Liste des excipients »). Ne pas manipuler les animaux traités et ne pas autoriser les enfants à jouer avec les animaux traités jusqu’à ce que le site d’application soit sec.

Il est donc recommandé de ne pas traiter les animaux pendant la journée mais plutôt en début de soirée. De plus, il est conseillé de ne pas laisser les animaux traités dormir avec leurs maîtres, en particulier les enfants.

Autres précautions

Aucune.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

En cas de léchage, un bref épisode d’hypersalivation peut être observé, principalement lié à la nature du solvant.

Parmi les effets indésirables, des cas extrêmement rares de réaction cutanée transitoire au site d’application (desquamation, alopécie locale, prurit, érythème) ainsi que de prurit généralisé ou d’alopécie ont été rapportés après utilisation.

Exceptionnellement, une hypersalivation, des symptômes neurologiques réversibles (hyperesthésie, dépression, symptômes nerveux) ou des vomissements ont été observés après utilisation.

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Les études de laboratoire sur le fipronil n’ont pas mis en évidence d’effets tératogènes ou embryotoxiques.

Il n’a pas été réalisé d’études chez les chattes traitées par ce médicament vétérinaire durant la gestation ou la période d’allaitement.

L’utilisation du produit pendant la gestation ou la lactation n’interviendra qu’après évaluation du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire traitant.

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune connue.

Posologie et voie d’administration

Voie d’administration et dosage : Pour application locale sur la peau uniquement. Une pipette de 0,5 ml permet le traitement d’un chat, ce qui correspond à une dose minimale recommandée de 5 mg de fipronil par kg de poids corporel. L’intervalle minimum entre deux applications ne doit pas être inférieur à 4 semaines. Pour une application en toute sécurité : Détacher l’une des alvéoles de la plaquette. Cela permet d’éviter l’ouverture accidentelle du reste de la plaquette qui protège les pipettes encore non entamées de l’humidité.

Ouvrir l’alvéole avec des ciseaux.

Pour ne pas endommager la pipette, couper en suivant la ligne marquée par une paire de ciseaux.

Retirer délicatement la feuille aluminium à partir de l’extrémité découpée et sortir la pipette.

Tenir la pipette à la verticale.

Tapoter légèrement la pipette pour faire descendre tout le contenu liquide dans le corps de la pipette.

Rabattre la partie située au-dessus de la pipette vers l’arrière.

La pipette peut maintenant être inclinée, si nécessaire.

Pour ouvrir la pipette, rompre son embout en le pliant d’un coup sec au niveau du trait prédécoupé. Ecarter les poils entre les omoplates de telle façon que la peau soit visible.

Placer l’embout de la pipette sur la peau et presser la pipette à plusieurs reprises pour la vider entièrement de son contenu directement sur la peau et en un seul point. L’application de la solution à proximité de la base de la tête permet de limiter le risque que l’animal lèche la solution. Veiller à ce que les animaux ne se lèchent pas entre eux après le traitement. On veillera à éviter de trop mouiller le pelage avec le produit, car il en résulterait un aspect de poils collants à l’endroit traité. Si tel était cependant le cas, cet aspect disparaîtrait dans les 24 heures suivant l’application. Pour lutter contre l’allergie aux piqûres de puces, il est recommandé de traiter chaque mois les animaux allergiques ainsi que tous les autres chiens et chats vivant dans le même foyer.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire

La toxicité du médicament vétérinaire appliqué sur la peau est très faible.

Le risque d’effets indésirables (voir rubrique « Effets indésirables ») peut toutefois augmenter en cas de surdosage, ce qui signifie que les animaux doivent toujours être traités avec la taille de pipette correspondant à leur poids.

Temps d’attente

Sans objet.

Propriétés pharmacologiques

Groupe pharmacothérapeutique : antiparasitaires externes, fipronil. Code ATC-vet : QP53AX15.

Propriétés pharmacodynamiques

Le fipronil est un insecticide appartenant à la famille des phénylpyrazolés.

Il agit en inhibant le complexe GABA, en se liant au canal chlore et en bloquant ainsi le passage pré- et post-synaptique des ions chlorures au travers de la membrane cellulaire. Cela se traduit par une activité incontrôlée du système nerveux central et par la mort des insectes.

Le fipronil présente une activité insecticide contre les puces (Ctenocephalides spp.) et une activité acaricide contres les tiques ( Ixodes ricinus ).

Les puces sont tuées dans les 24 heures.

Caractéristiques pharmacocinétiques

Le médicament vétérinaire se répartit sur toute la peau de l’animal dans un délai de 24 à 48 heures.

L’absorption du fipronil est négligeable chez le chat après application locale.

La concentration du fipronil dans le pelage diminue avec le temps.

Liste des excipients

Butylhydroxyanisole (E320) Butylhydroxytoluène (E321) Diéthylène glycol monoéthyl éther

Incompatibilités

Aucune connue.

Durée de conservation

30 mois.

Précautions particulières de conservation

Ce médicament ne nécessite pas de précautions particulières de conservation. Conserver dans l’emballage d’origine.

Nature et composition du conditionnement primaire

Pipette polyéthylène téréphtalate/polypropylène – polyéthylène téréphtalate/aluminium

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Le fipronil peut nuire aux organismes aquatiques. Ne pas contaminer les mares, cours d’eau ou fossés en y jetant le produit ou son conditionnement vide.

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

IDT BIOLOGIKA AM PHARMAPARK 06861 DESSAU-ROSSLAU ALLEMAGNE

Numéro(s) d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/0091681 7/2010 Boîte de 1 plaquette thermoformée de 3 pipettes de 0,5 ml Boîte de 2 plaquettes thermoformées de 3 pipettes de 0,5 ml Boîte de 4 plaquettes thermoformées de 3 pipettes de 0,5 ml Boîte de 8 plaquettes thermoformées de 3 pipettes de 0,5 ml Boîte de 20 plaquettes thermoformées de 3 pipettes de 0,5 ml Boîte de 40 plaquettes thermoformées de 3 pipettes de 0,5 ml Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Date de première autorisation/renouvellement de l’autorisation

20/12/2010

Date de mise à jour du texte

06/12/2011

Quelles espèces sont concernées pour le Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats ?

C’est avec chat, que le Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats apporte une protection.

Comment administrer Fiprocat 50 mg solution spot-on pour chats ?

  • Cutanée

Comment ne pas oublier certaines précautions d’emploi

Faites-vous conseiller par votre vétérinaire.
Attention, valable pour la France uniquement.

Vous aimerez aussi...