Porcilis m hyo id once, quelles substances ?

Quelle composition pour le Porcilis m hyo id once de Intervet international Porcilis m hyo id once détails techniques

Tout savoir sur Porcilis m hyo id once

La forme commune est : Emulsion injectable, pour une d’autorisation de mise sur le marché du 24/10/2011

Quelles espèces sont concernées pour le Porcilis m hyo id once ?

Les espèces incluses sont porc charcutier, .

Comment administrer Porcilis m hyo id once ?

Ce sont intradermique, qui restent privilégiées comme voies.

Quelles précautions prendre en particulier ?

Référez-vous à votre vétérinaire obligatoirement.

Dénomination du médicament vétérinaire

PORCILIS M HYO ID ONCE

Composition qualitative et quantitative

Concentré de cellules entières inactivées …………………….. >= 6,5 log 2 titre en anticorps(*) de Mycoplasma hyopneumoniae, souche 11 Acétate de dl-a-tocophéryle………………………………………… 2,5 mg Paraffine légère liquide………………………………………………. 34,6 mg Excipient QSP 1 dose de 0,2 ml (*) Titre moyen en anticorps, obtenu après vaccination de souris avec 1/1000 d’une dose porc. Pour la liste complète des excipients, voir rubrique « Liste des excipients ».

Forme pharmaceutique

Emulsion injectable.

Espèces cibles

Porcins (porcs charcutiers).

Indications d’utilisation, en spécifiant les espèces cibles

Chez les porcs charcutiers : – Immunisation active afin de réduire les lésions pulmonaires et la baisse de gain moyen quotidien pendant la période d’engraissement, dues à l’infection par Mycoplasma hyopneumoniae. Mise en place de l’immunité : 3 semaines après la vaccination. Durée d’immunité : 22 semaines après la vaccination.

Contre-indications

Aucune.

Mises en garde particulières à chaque espèce cible

Aucune.

Précautions particulières d’emploi chez l’animal

Ne vacciner que les animaux en bonne santé.

Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux

Pour l’utilisateur : Ce produit contient de l’huile minérale.

L'(auto-)injection accidentelle peut provoquer de fortes douleurs et un gonflement, notamment en cas d'(auto-)injection dans une articulation ou un doigt de la main, et, dans de rares cas, conduire à la perte de ce doigt si un examen médical n’est pas effectué rapidement.

En cas d'(auto-)injection accidentelle, même en quantité minime, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice. Si la douleur persiste au-delà de 12 heures à compter de l’examen médical, consulter à nouveau le médecin. Pour le médecin : Ce produit contient de l’huile minérale.

Iême une faible quantité de ce produit (auto-)injectée accidentellement peut provoquer un oedème intense susceptible d’entraîner, par exemple, une nécrose ischémique voire la perte d’un doigt.

Il est impératif de recourir immédiatement à des soins chirurgicaux dispensés par un spécialiste. Une incision et une irrigation rapides de la zone injectée peuvent s’avérer nécessaires, notamment si les tissus mous ou le tendon d’un doigt sont touchés.

Autres précautions

Aucune.

Effets indésirables (fréquence et gravité)

Une augmentation transitoire de la température corporelle, en moyenne de 0,7°C, pouvant aller jusqu’à 2,0°C chez certains sujets, peut être observée le jour de la vaccination.

Tous les animaux retrouvent des températures normales 1 à 2 jours après que le pic de température ait été observé. Chez certains animaux, des réactions systémiques peuvent être observées le jour de la vaccination, telles que décubitus et signes mineurs d’inconfort. Des réactions locales transitoires, consistant le plus fréquemment en oedèmes non douloureux de l’apparence d’un bouton d’un diamètre allant jusqu’à 3 cm, peuvent être observées chez la majorité des animaux. Chez certains sujets, des rougeurs ou réactions locales évoluant sur un mode biphasique, avec une phase d’augmentation de taille puis de régression, suivies d’une seconde évolution identique, peuvent être observées. Ces réactions locales disparaissent environ 7 semaines après la vaccination.

Utilisation en cas de gravidité, de lactation ou de ponte

Sans objet.

Interactions médicamenteuses et autres formes d’interactions

Aucune information n’est disponible sur l’innocuité et l’efficacité de ce vaccin lors de l’utilisation avec tout autre médicament vétérinaire.

Par conséquent, la décision d’utiliser ce vaccin avant ou après tout autre médicament vétérinaire devra être prise au cas par cas.

Posologie et voie d’administration

Voie intradermique : une dose de 0,2 ml par animal, de préférence au niveau des côtés du cou, ou le long des muscles du dos, en utilisant un dispositif d’injection intradermique. Une légère papule intradermique transitoire est le témoin d’une vaccination intradermique correcte. Programme de vaccination : Une dose unique à partir de l’âge de 2 semaines. Avant utilisation, placer le vaccin à température ambiante (15-25°C) et bien agiter avant utilisation.

Eviter toute contamination.

Surdosage (symptômes, conduite d’urgence, antidotes), si nécessaire

Aucun effet indésirable autre que ceux mentionnés à la rubrique â€oeEffets indésirables (fréquence et gravité)” n’a été observé après administration d’une double dose.

Toutefois, ces réactions peuvent être plus prononcées. Une augmentation transitoire de la température de 1°C peut être observée. Des réactions locales (diamètre maximum de 7 cm) peuvent être observées. Ces réactions locales disparaissent totalement environ 9 semaines après la vaccination.

Temps d’attente

Zéro jour.

Propriétés immunologiques

Groupe pharmacothérapeutique : vaccin bactérien inactivé. Code ATC-vet: QI09AB13. Le médicament est un vaccin bactérien inactivé contenant des cellules entières de Mycoplasma hyopneumoniae, souche 11, sous forme concentrée.

L’antigène est incorporé à un adjuvant à base de tocophérol et de paraffine liquide légère, afin de stimuler l’immunité de manière prolongée.

Le vaccin permet la mise en place d’une immunité active chez les porcs contre Mycoplasma hyopneumoniae.

Liste des excipients

Paraffine liquide légère Acétate de dl-a-tocophéryle Polysorbate 80 Siméticone Phosphate monosodique dihydraté Phosphate disodique dihydraté Eau pour préparations injectables

Incompatibilités

Ne pas mélanger avec tout autre médicament vétérinaire.

Durée de conservation

2 ans Après ouverture : 3 heures

Précautions particulières de conservation

A conserver réfrigéré (entre + 2°C et + 8°C).

Il a été démontré que le transport à 30°C pendant 3 jours n’a pas d’impact sur la qualité du produit. Ne pas congeler.

Protéger de la lumière directe du soleil.

Nature et composition du conditionnement primaire

Flacon verre de type I Bouchon caoutchouc nitryle Capsule aluminium

Précautions particulières à prendre lors de l’élimination de médicaments vétérinaires non utilisés ou de déchets dérivés de l’utilisation de ces médicaments

Les conditionnements vides et tout reliquat de produit doivent être éliminés suivant les pratiques en vigueur régies par la réglementation sur les déchets.

Titulaire de l’autorisation de mise sur le marché

INTERVET INTERNATIONAL WIM DE KORVERSTRAAT 35 5831 AN BOXMEER PAYS-BAS

Numéro(s) d’autorisation de mise sur le marché

FR/V/0741094 1/2011 Boîte de 1 flacon de 25 doses Boîte de 5 flacons de 50 doses Boîte de 10 flacons de 100 doses Toutes les présentations peuvent ne pas être commercialisées.

Date de première autorisation/renouvellement de l’autorisation

24/10/2011

Date de mise à jour du texte

24/10/2011
Elements sur le territoire français seulement.

Vous aimerez aussi...